CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  ESMA (CESR) - AMF  /  Discours du président de l'ESMA lors du Symposium sur la qualité de l'audit (Toronto)


Discours du président de l'ESMA lors du Symposium sur la qualité de l'audit (Toronto)


Le président de l'ESMA (European Securities and Markets Authority), Steven Maijoor, a prononcé un discours lors du Symposium sur la qualité de l'audit (Toronto), organisé par le Canadian Public Accountability Board le 29 novembre 2012.

Après avoir évoqué la nécessité de mettre en place une supervision pan-européenne des marchés financiers et un jeu unique de règles, le président de l'ESMA a exprimé sa déception face à l'attentisme des américains pour les IFRS après temps d'années d'efforts mutuels. Mais il a rajouté que cela ne devra pas impacter l'agenda de l'IASB, qui doit urgemment finaliser les projets liés à la crise - tels que "dépréciation des actifs financiers" et "contrats d'assurance" - et relever le défi d'une application homogène des IFRS.

Le président indique que l'application homogène des normes est essentielle pour l'intégrité des marchés financiers. Si cette responsabilité relève avant tout des émetteurs et des auditeurs, il rappelle que les régulateurs peuvent intervenir en cas d'infractions et que l'ESMA a publié pour la première fois ses recommandations pour l'arrêté des comptes 2012 .

Les priorités en termes d'information financière, relevées par l'ESMA, sont également valables en dehors de l'Europe, en raison de la mondialisation des marchés. C'est la raison pour laquelle l'ESMA renforce ses échanges avec les régulateurs mondiaux. Une de ces priorités concerne les informations à fournir en annexe. L'ESMA pense que l'IASB devrait élaborer des IFRS fondées sur des objectifs et principes telles qu'IFRS 7, mais que cela suppose que les émetteurs jouent le jeu en ré-évaluant à chaque clôture les informations qui seraient utiles aux investisseurs. Dans le cas contraire, il faudra fixer des règles contraignantes et détaillées ; or, ce qui est important aujourd'hui ne le sera pas nécessairement lors de la prochaine clôture. La seule façon d'éviter cela est que les émetteurs arrêtent de raconter des généralités en se contentant de recopier les normes.

Le président conclut ce passage de son discours en rappelant que les auditeurs ont un rôle important à jouer, en apportant une assurance aux investisseurs sur la situation financière et la performance des entités, plus importante que jamais, en particulier pour les établissements financiers.

Pour télécharger  le discours intégral  (en anglais)

Pour se connecter au site internet  de l'ESMA 

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac