CNCCCSOEC
Actualités PHARE  /  IASB  /  Discours de H. Hoogervorst, Président de l’IASB : « L’information financière et les pièges des mesures non conformes aux principes généralement admis »


Discours de H. Hoogervorst, Président de l’IASB : « L’information financière et les pièges des mesures non conformes aux principes généralement admis »


Le 11 mai 2016, l’IASB a publié un discours de son président, H. Hoogervorst, « L’information financière et les pièges des mesures non conformes aux principes généralement admis ».

S’adressant à la conférence annuelle de l’Association européenne des comptables qui s'est tenue à Maastricht, Hans Hoogervorst a déclaré qu’il y avait une utilisation croissante de mesures non conformes aux principes généralement admis et que les différences avec les chiffres conforme aux principes généralement admis augmentaient.

Il a appelé les comités des rémunérations et les investisseurs à être vigilants par rapport aux pièges potentiels des politiques et décisions basées sur des chiffres non conformes aux principes généralement admis, qui correspondent souvent à des chiffres ajustés de façon avantageuse par la direction.

Tandis que limiter l’utilisation de mesures non conformes aux principes généralement admis relève avant tout de la responsabilité des régulateurs boursiers, Hans Hoogervorst estime que le Board a également un rôle à jouer. En effet, les normes IFRS donnent relativement peu de détail sur la structure du compte de résultat, ce qui peut encourager l’utilisation de mesures non conformes aux principes généralement admis.

Ainsi, Hans Hoogervorst estime que l’IASB pourrait définir des sous-totaux au niveau du compte de résultat, fournir une définition du résultat opérationnel qui ne permettent pas d’occulter les charges pour restructuration ou dépréciation, et définir de façon rigoureuse l’EBIT qui est une mesure non conformes aux principes généralement admis mais utilisée couramment.

Il a cependant réaffirmé que la ligne du bas, perte ou profit, restera la mesure la plus importante de la performance.

Il a également reconnu l’importance de la recherche universitaire dans la normalisation et a appelé les universitaires à rester actifs pour examiner et commenter les normes IFRS et le processus de normalisation.

Pour se connecter au site internet  de la Fondation IFRS

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac