CNCCCSOEC
Documentation  /  Ouvrages en anglais  /  Discours de Charlie McCreevy devant la FEE (Bruxelles, novembre 2007)


Discours de Charlie McCreevy devant la FEE (Bruxelles, novembre 2007)


Charlie McCreevy a rappelé que la décision de la Securities and Exchange Commission (SEC) de supprimer les obligations de réconciliation entre IFRS et US GAAP - les principes comptables américains généralement acceptés - sous certaines conditions, constituait une avancée considérable (pour en savoir plus, consulter l'article Suppression par la SEC des obligations de réconciliation avec les US GAAP ).

Le commissaire européen estime que la différence entre les IFRS telles qu'elles sont adoptées en Europe et celles publiées par l'IASB ne concerne qu'une disposition optionnelle (le " carve out " ; pour en savoir plus, consulter le résumé d' IAS 39 "Instruments financiers : comptabilisation et évaluation" ). Toutes les entités européennes cotées aux Etats-Unis vont tirer profit de la décision de la SEC, même celles qui ont eu recours au " carve out ". Selon Charlie McCreevy, une seule entité européenne cotée aux USA a appliqué le " carve out ". Ainsi la réconciliation ne concernera qu'une infime partie de ses comptes, ce qui constitue une amélioration par rapport à l'obligation de réconcilier l'ensemble des comptes avec les US GAAP. L'IASB a précisé qu'il avait une solution pour remédier au " carve out " et Charlie McCreevy invite le normalisateur international à la présenter rapidement.

Le commissaire européen estime également que c'est au tour de l'Europe d'accepter des comptes présentés en US GAAP, sans obligation de réconciliation, et cette décision devrait être prise en 2008.

Pour télécharger (en anglais) le discours (70 Ko) de Charlie McCreevy.

Actualités

Zoom sur l'actu des IFRS
Haut de page
Imprimer
La Lettre trimestrielle

Cliquez ici si vous n'avez pas Adobe Reader.

L'Academie

Dipac